lundi 5 mai 2014

PSA : le cœur et les restos

Le journal Le Figaro du jour annonce que la famille Peugeot va empocher 95 millions suite à la venue au capital de Dongfeng et de l’Etat. Les travailleurs du groupe ont ressenti comme une véritable provocation le versement d’une prime de participation ridicule, comprise entre 0 et 20 euros maximum.

A l’usine de moteurs PSA-Tremery, la CGT a annoncé qu’elle allait collecter ces sommes dérisoires pour les donner aux Restos du Cœur, bien alimentés en clients par la famille Peugeot qui supprime des emplois par milliers.

Preuve de plus que si les travailleurs ont du cœur les patrons ont un portefeuille à la place du cœur. Et les insultes patronales ajoutées aux suppressions d’emplois et au blocage des salaires finiront par provoquer un coup de colère ouvrière.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire