samedi 17 mai 2014

PSA Sochaux : la solidarité ouvrière, un remède qui réchauffe !

A l’usine PSA de Sochaux, aux quais de déchargement des camions, lundi matin 12 mai et dans la nuit qui a suivie, il ne faisait pas plus 5°C dans les ateliers.

Alors, l’équipe du matin d’abord, puis celle de nuit, les travailleurs ont arrêté le travail pour réclamer du chauffage.

Le matin et la nuit aussi, ils sont restés au coude à coude tant que toutes les zones de travail n’ont pas été chauffées correctement. Face à cette solidarité ouvrière, la manœuvre de division d’une représentante du patron a fait flop. Du coup, des canons de chauffage étaient mis en place, des vêtements chauds distribués et du chauffage a été remis.

Leur attitude n’a pas que fait monter la température dans leur atelier, elle a aussi fait chaud au cœur des ouvriers de l’usine.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire