lundi 19 mai 2014

Vérité sportive et réalité économique

Tout fraîchement relégué en division inférieure, le Football Club de Sochaux-Montbéliard, club dont le principal actionnaire n’est autre que la famille Peugeot, devrait voir son budget, amputé de moitié, passer de 40 à 20 millions d’euros pour la saison prochaine.

En conférence de presse d’après match, l’entraîneur d’Evian, adversaire du soir du FCSM, qui avait anticipé l’éventuelle relégation de son équipe, a indiqué qu’un tel scénario aurait amené à réduire les effectifs de salariés du club de 30%.

Le club de Sochaux comptait 185 salariés en juin 2013 et, si on y ajoute les vacataires, prestataires ou autres intérimaires qui assurent la sécurité, l’accueil, la billetterie,… les soirs de match, il y a fort à parier que cette défaite sportive ne reste pas sans conséquences en termes d’emploi dans une région où le taux de chômage atteint déjà des sommets.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire