dimanche 21 septembre 2014

peugeot scooters : le marché capitaliste à l'oeuvre

La presse locale, a annoncé aux salariés que Peugeot Scooters (500 salariés) était entré en discussions avec un industriel indien. « Une bombe » « Stupeur » titre le journal. En fait, les industriels continuent à se vendre, à s’acheter, à faire du business, c’est ça le marché capitaliste.

L’entrée du chinois Dong Feng dans le capital de PSA en est un exemple. Toutes ces opérations profitables se font en secret, dans le dos des travailleurs, qui, d’expérience, n’en attendent rien de bon. Le petit monde politicien local se tait ou fait semblant de s’en étonner.

Comme toujours, ce qui est vital pour les travailleurs, c’est un emploi et un salaire pour vivre à la fin du mois. Ils ne peuvent compter que sur leur force collective face aux requins capitalistes d’où qu’ils soient.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire