dimanche 14 juin 2015

Frédéric Barbier : même pas peur… du ridicule.

Le député PS de la quatrième circonscription du Doubs est décidément un fin politique : il a compris, comme il l’explique dans la presse, que le salut de son parti (et sa victoire en 2017) dépend de la reconquête « du monde du travail » !

Alors il va mouiller la chemise et a décidé de s’immerger dans les ateliers de PSA à Sochaux, trois jours durant… au mois de septembre ! Dans les bureaux de la direction, qui a autorisé cette immersion car n’entre pas qui veut à l’usine, il pourra toujours rappeler qu’ « aucun gouvernement n’a autant fait pour la reprise de l’emploi », et est tout disposé à continuer à verser des milliards dans les caisses des entreprises. Reconquérir le monde du travail par le petit bout de la direction, ça, c’est quasiment gagné.

Assumer le chômage qui n’a jamais autant pesé sur l’ensemble des travailleurs, les conditions de travail qui deviennent intolérables, les salaires gelés, la précarité galopante, la signature par son gouvernement de toutes les mesures dirigées contre les travailleurs, c’est une autre paire de manches ! Mais peut-être qu’en trois jours, il n’aura pas le temps de rencontrer tout le monde…

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire