samedi 7 novembre 2015

Restos du Coeur Montbéliard : Le reflet d'une société capitaliste à changer

C’est le branle-bas aux restos du cœur de Montbéliard à l’approche de l’hiver, dans le but d’alléger un peu la misère des plus démunis.

L’année dernière, 620 familles, (soit 1728 adultes et 106 bébés) ont bénéficié du concours des restos du cœur. Près de 90% d’entre elles résidaient dans le quartier populaire de la « Petite Hollande » à Montbéliard.

Le nombre de familles aidées l’an dernier a augmenté de 15 % et les repas servis de 50 %. Ce décalage s’explique par une fréquentation plus régulière des gens qui n’ont plus ou pas les moyens de se nourrir. Des familles, bien sûr. Beaucoup d’étudiants sans le sou, également et toujours plus de retraités qui, malgré une vie de travail, ne peuvent plus joindre les deux bouts.

L’augmentation du nombre de gens à aider est inversement proportionnelle au montant du soutien financier alloué par la Ville aux Restos. Divisé par deux. La ville de Montbéliard aidait à hauteur de 8 à 10 000 € par an, mais cette année, elle n’octroie plus que 4 000 €, « Faites avec », dit-elle.

Les riches sont de plus en plus riches, et les pauvres de plus en plus pauvres, voilà le bilan du système capitaliste pourri.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire