jeudi 3 décembre 2015

Valentigney Le progrès à l’envers

Suite aux baisses des subventions de l’État aux municipalités, la ville de Valentigney a été contrainte de vendre au privé, pour une bouchée de pain, sa piscine couverte.

Pour faire trempette, on payait l’entrée 1,95 €. À présent, il faut d’abord régler un abonnement annuel de près de 100 €, en plus de l’entrée.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire