jeudi 14 janvier 2016

Clinique de Montbéliard : La santé entre les mains des capitalistes : un immense gâchis

La clinique de Montbéliard, mise en liquidation judiciaire à l’automne, a fermé. Après le licenciement du personnel, c'est le matériel qui est mis en vente aux enchères et le bâtiment suivra.  

Le personnel licencié espère l’ouverture d’un pôle médical privé à Montbéliard. Mais quel pont d’or faudra-t-il encore que l’Agence Régionale de Santé et les collectivités locales versent pour attirer de nouveaux requins du secteur de la santé ?

Ce gâchis a lieu parce que les propriétaires de la clinique et les éventuels repreneurs n’ont eu comme seul souci que de soigner leurs intérêts financiers.

Dans l’intérêt du personnel et de la population qui a besoin de ces services de soins, l’Etat pourrait obliger ses propriétaires à maintenir la clinique en fonctionnement et interdire les licenciements. L’Etat ne se prive pas de réquisitionner personnels et services sanitaires dans certaines circonstances.

Il faut empêcher de nuire ceux qui se servent de la sécurité sociale pour s’enrichir et ferment la porte dès qu’il n’y a plus assez de profits à faire.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire