mardi 5 janvier 2016

Hôpital Nord Franche-Comté : Un hôpital à l'artère bouchée

Après le déménagement du pôle logistique en 2015, le chantier de l’Hôpital du nord Franche-Comté à Trévenans (Territoire de Belfort) devrait s'achever en juin. Le futur hôpital doit ouvrir ses portes fin novembre.

Mais il y a un problème d’accès et de mise aux normes de la bretelle autoroutière qui dessert la gare TGV et l'hôpital médian. Elle est de plus en plus encombrée, entre les trafics routiers en provenance de la Haute-Saône d'une part, de la Suisse et du sud Territoire d'autre part. Des travaux ont été envisagés depuis plusieurs années, mais leur réalisation a été retardée parce que les sociétés autoroutières n’étaient pas d’accord sur la participation financière de l’Etat dans ces travaux.

Un accord tardif qui a repoussé ce chantier, programmé entre 2016 et 2018 par APRR (Autoroutes Paris-Rhin-Rhone). Pendant ce temps, l’hôpital va s’ouvrir avec un accès embouteillé. Tout cela parce que les sociétés privées qui gèrent l’autoroute ne veulent pas à avoir à payer son entretien, quitte à gêner les malades et la population se rendant à l’Hôpital.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire