mardi 31 mai 2016

Une nouvelle macronerie


Macron n'en loupe pas une ! Il avait qualifié les ouvrières d'un abattoir de Bretagne d'illettrées. Cette fois, apostrophé par des manifestants qui lui faisaient remarquer ses costards à 3 000 euros, il a rétorqué que, pour se les payer, il fallait travailler. Les millions de chômeurs et smicards apprécieront !
Son travail à lui et à son gouvernement consiste à déshabiller les pauvres pour habiller les riches.

Macron et les siens vivent dans leur bulle où ils cohabitent avec nos exploiteurs. En se frottant à des manifestants, ils ont pu entrevoir la vraie vie. Mais il faudra bien plus pour qu'ils comprennent les leçons.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire