samedi 24 décembre 2016

LVMH doit payer

78 salariés du lunetier LOGO, à Morez dans le Jura, attaquent le groupe de luxe LVMH en justice, car ils le jugent responsable de la liquidation de leur entreprise.

En effet, LOGO travaillait presque exclusivement depuis seize ans pour deux marques de lunettes dont LVMH est propriétaire. Mais LVMH a retiré ses commandes, conduisant le site à la fermeture et jetant 172 travailleurs à la rue.

LVMH est le premier groupe mondial dans les produits de luxe. Ses énormes profits doivent assurer les emplois et les salaires de tous, y compris des travailleurs sous-traitants.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire