vendredi 2 décembre 2016

Mes interventions au Conseil Municipal du 29 novembre

Mieux que les calendriers de la Poste
Le receveur, le bien nommé, autrement dit le chef des finances publiques de Sochaux, va recevoir, comme chaque année, une indemnité de 965 € que lui a voté le conseil municipal de Grand Charmont en novembre 2016. Combien des 12 communes dépendant de la perception de Sochaux en a fait autant ? 
Pourquoi cette prime ? Le maire interrogé a répondu : « c’est ainsi, ça existait avant, quand ça n’existera plus on ne paiera plus ». 
Au moyen âge, les percepteurs saignaient le peuple, entre temps il y a eu une révolution. Aujourd’hui, c’est différent mais ça saigne toujours. 
Vote : un contre DRIANO.

Une gestion bureaucratique du logement
Les organismes logeurs NEOLIA et HABITAT 25 installés sur le quartier des Fougères à Grand Charmont et gérants plusieurs centaines de logements vont bénéficier d’un abattement d’impôt de 30% sur la valeur locative servant de base à la taxe foncière sur les propriétés bâties soit 72 328 €.
En échange les organismes logeurs devront améliorer  leurs prestations dans les quartiers prioritaires. Un montage financier bien compliqué, hors contrôle de la population, qui va occuper une brochette de fonctionnaires et des organismes logeurs qui de toute façon feront ce qu’ils veulent dans des quartiers prioritaires toujours à l’abandon.

Logement payé puis vendu, c'est du vol.
Habitat 25 peine à vendre des appartements situés rue d’Alsace quartier des fougères à Grand Charmont. C’est ainsi qu’un T2 de 44 m2, pour être vendu, est proposé à la baisse d’ 1/3 de sa valeur 2012 à 22000 €.
Les organismes logeurs, après avoir bien vécu de loyers très élevés, s’orientent aujourd’hui à la vente. Ces appartements, dits sociaux, construits dans les années 1970 ont été payés plusieurs fois par des générations de locataires. 
Ce serait justice qu’ils soient non pas vendus mais donnés à ceux qui les ont déjà payés.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire