jeudi 26 janvier 2017

flux tendu jusqu'à la casse

     La production de la 3008 sur le site PSA de Sochaux a été arrêtée deux journées dans une équipe, une journée dans l’autre, et, aujourd’hui jeudi, à l’arrêt complet. Les pièces en mousse des planches de bords et des panneaux de porte ne sont plus livrées, depuis que l’usine du groupe Belge RECTICEL qui les fabrique en Tchéquie a brulée.

     Cette usine semble être le seul fournisseur et en l’absence de stocks, la direction annonce, au jour le jour, l’éventuelle reprise de la production, ou non. Depuis plusieurs dizaines d’années la production industrielle a supprimé ses stocks pour les mettre sur les routes en flux tendu. Parfois le flux est tellement tendu que ça casse. Les patrons le savent mais prennent les risques d’autant plus facilement qu’ils en font payer les conséquences aux travailleurs et leurs fournisseurs, aux premiers en faisant payer des jours chômés par l’état, c’est-à-dire sur les deniers publics, aux seconds par des pénalités financières.  

     Cette Pagaille qui concerne toute l’économie est commandée par le fonctionnement de ceux qui dirigent la production capitaliste, pour leurs profits exclusifs.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire