lundi 2 janvier 2017

Peugeot-Sochaux : La classe ouvrière fabrique toutes les marques de voiture

A Sochaux, PSA va faire fabriquer sur ses chaines de montage un véhicule OPEL, la marque allemande de l’américain Général Motors.

Après la fabrication d’une voiture Citroën, cela a l’air de surprendre la presse locale qui pendant des décennies a accompagné le « Peugeotisme » le plus crasse, entretenu auprès des ouvriers par les dirigeants du groupe et son encadrement.

Il n’y a même pas si longtemps qu’il fallait rouler en Peugeot pour avoir le droit de se garer sur les parkings dans l’usine . Les âneries telles qu’être fier d’être « Un Peugeot et de fabriquer des Peugeot » est battu en brèche par Peugeot lui-même aujourd’hui.

Les patrons, pour qui seules leurs affaires comptent, abandonnent progressivement ce paternalisme suranné, une arme qu’ils ont usée pour obscurcir la conscience des travailleurs.

Cette conscience que, au-delà de la marque et du patron qui les exploite, les travailleurs produisent tout, contribue à l’émancipation de notre classe.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire