jeudi 26 mars 2015

PSA de retour au CAC, bien à sa place chez les « 40 voleurs »

Le groupe PSA a fait cette semaine son retour dans le CAC 40, cet indice phare de la Bourse de Paris. Et les « experts économiques » de se pâmer d’admiration devant ce qu’ils nomment une prouesse.

Comme si avec sa sortie du CAC 40 en septembre 2012 le groupe avait frôlé la faillite, comme voudraient nous le faire croire ces économistes ! En fait, la famille Peugeot n’a jamais été au bord du gouffre, tout juste inquiète de voir sa part du gâteau diminuer. Et la prétendue renaissance de PSA s’est faite par la fermeture de l’usine d’Aulnay, la suppression de 11 000 emplois en trois ans, et l’aggravation des cadences, qui fait que chaque véhicule coûte en moyenne 730 euros de moins à produire aujourd’hui qu’en 2012 – autrement dit avec la sueur des travailleurs.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire