jeudi 5 mars 2015

PSA : Les profits de l’exploitation

La presse locale titre « PSA Sochaux réembauche ». Après avoir licencié a tour de bras au point d’être en sous effectif et avoir eu recourt a du travail obligatoire les samedis, la direction dit envisager 300 embauches d’intérimaires pour faire une équipe de nuit complète.

A l’évidence, pour produire des voitures dont les ventes sont en augmentation, il manquait de prolétaires sur les chaines de fabrication. L’utilisation intensive des intérimaires, qui seront 30% des effectifs ouvriers de production à Sochaux montre bien que les profits, un milliard d’euros, viennent bien de l’exploitation forcenée des travailleurs de l’automobile.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire