samedi 28 mars 2015

PSA Trémery : après 1200 emplois supprimés, les vannes ouvertes des aides publiques

300 000 euros l’hectare ! C’est le prix que va payer, selon le Républicain lorrain, la communauté de communes Rives de Moselle pour acheter 22 hectares du site de Trémery inutilisés. Pas mal quand on sait que sur la zone le prix du marché est de 200 000 euros. Un bonus de 50% pour PSA !

C’est d’autant bien payé que PSA a du avoir le terrain pour rien puisqu’il lui a été cédé en 1979 dans le cadre de la reconversion de la sidérurgie.

Et ce n’est pas tout : la Région va apporter au pot 50 millions d’euros, l’Etat à peu près autant. Après avoir apporté de l’argent au capital de PSA que la famille Peugeot ne voulait plus mettre, le gouvernement qui se plaint d’être endetté apporte des fonds publics à ce groupe privé qui fait des bénéfices.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire