mardi 25 août 2015

PSA : Soufflons leur dans les voiles

Le PDG de PSA, Tavares, a déclaré à la presse cet été que les 571 millions d’euros de bénéfices affichés sur les six premiers mois de l’année sont dûs « aux vents porteurs  ».

Les vents, ce sont les travailleurs de PSA qui les portent par leur travail avec des effectifs en baisse et toujours plus de charge de travail, avec des salaires bloqués pour la quatrième année consécutive.

De quoi alimenter les vents de la colère contre la famille Peugeot et sa bande de profiteurs.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire