mardi 10 février 2015

Elections législatives partielles : ne pas se laisser diviser

Lors de l’élection dans le Doubs, le candidat du PS a été élu de justesse face à la candidate du FN. Celle-ci a vu son nombre de suffrages grossir fortement au deuxième tour, bénéficiant à l’évidence des voix d’électeurs de l’UMP.

Les dirigeants du PS et de l’UMP évoquent un séisme. Cela ne les empêchera pas de continuer à mener la même politique, celle qui a contribué à la montée des votes pour le FN.

Pour les travailleurs, le renforcement du FN est une menace. Marine Le Pen prétend être différente. Mais elle aspire à devenir ministre, voire plus et à accéder à la mangeoire. Le FN ne conteste pas la domination des capitalistes. Au contraire. Il vient à leur secours. Ne serait-ce qu’en divisant les travailleurs .

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire