mercredi 6 mai 2015

PSA : Les goinfres

Le patron de PSA Peugeot Ctroen a décidé de verser en plusieurs fois les primes d’intéressement et de participation, soit à peine 1000 € bruts chacun, en moyenne.

Ce petit plus ne règle pas pour autant la question des salaires bloqués depuis plusieurs années.

Et au moment où le reste de ces primes est versé, les actionnaires de PSA vont dilapider 1,3 milliard d’euros, environ 12 400 € pour chacun des salariés du groupe, pour le rachat d’actions Peugeot, dans le but d’en faire monter la cotation.

Cet argent jeté par la fenêtre n’est qu’une partie de ce que les travailleurs rapportent aux actionnaires.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire