lundi 2 janvier 2017

Hôpital Nord Franche-Comté (Belfort-Montbéliard) : Ça grippe de plus en plus fort !

Après trois semaines d’épidémie de grippe en forte progression, les pics d’engorgement des Urgences atteignent de nouveaux sommets. A Belfort, les patients, surtout des personnes âgées, doivent maintenant attendre jusqu’à 20 heures sur des brancards avant d’être pris en charge.

La veille de Noël, Marisol Touraine pérorait sur les médias pour dire qu’elle n’avait « pas d’inquiétude sur la capacité des hôpitaux d’accueillir les personnes malades » car les hôpitaux étaient "en situation de mobilisation, d'alerte et de vigilance". En fait de mobilisation, au bout de trois semaines, les soignants épuisés, qui courent partout, dénoncent l’absence totale de moyens supplémentaires mis en œuvre. Aucun renfort par exemple pour le bionettoyage, ni pour les infirmières, et les aides-soignantes.

Et cela dans un hôpital, qui, comme tous, est complètement « grippé » par les suppressions de lits et les compressions de personnel. Le véritable danger d’une épidémie de grippe saisonnière est là !

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire